Allergie aux amandes

Allergie aux amandes: aperçu de la prévalence, des seuils, de la réglementation et de la détection des allergènes

L'allergie alimentaire est en augmentation depuis de nombreuses années. La prévalence de l'allergie à différents aliments varie considérablement en fonction du type d'aliment, de la fréquence de consommation et de la situation géographique. Les données de la littérature suggèrent que la prévalence de l’allergie aux noix est de l’ordre de 1% dans la population générale. L'amande est l'une de ces noix qui est fréquemment consommée dans de nombreuses régions du monde et représente un risque allergénique potentiel. Compte tenu de la nécessité d'étiqueter les produits contenant des allergènes, différentes méthodes de détection directe et indirecte ont été développées. Cependant, en l'absence de données de seuil basées sur la population et compte tenu du fait que l'allergie aux amandes est rare, la sensibilité de la détection requise est inconnue et vise donc le plus bas possible. En règle générale, cette valeur est inférieure à 1 ppm, ce qui correspond aux seuils définis pour les autres allergènes. Cette revue met en évidence le manque de données quantitatives sur la prévalence et les seuils pour les amandes, ce qui limite les progrès en matière de protection des consommateurs.

https://www.mdpi.com/2072-6643/10/11/1706/htm

Radoslaw prekurat 148700 unsplash

allergies alimentaires