Avis de l’Anses lié à l’incendie industriel de l’usine Lubrizol

Sur le volet alimentaire, l’Anses conclut que les substances recherchées en première intention (dioxines et furanes, PCB, HAP et les élément-traces métalliques) dans les produits agricoles et alimentaires sont pertinentes. Elle propose d’élargir la liste des substances à d’autres élément-traces métalliques, aux phtalates et aux retardateurs de flamme utilisés par les pompiers lors de l’extinction de l’incendie. L’Anses établit également la liste des substances à rechercher et mesurer dans les aliments destinés aux animaux d’élevage. L’Anses recommande par ailleurs que des prélèvements de sols soient réalisés au titre de la gestion des élevages à long terme, notamment pour ce qui concerne les animaux qui pâturent ou picorent en plein air, et pour déterminer plus précisément le périmètre concerné par des retombées significatives.

Incendie image pardavid mark de pixabay

Image parDavid Mark de Pixabay

 

Dangers chimiques émergents aliments haccp sécurité des aliments