Contamination croisée responsable de faux positifs dans un laboratoire

La contamination croisée dans un laboratoire responsable d'un faux positif à Salmonella.

En 2013, lors d'une analyse de routine d'échantillons d'aliments, un produit fini au chocolat d'une usine européenne a donné un résultat positif à la recherche de Salmonella Hadar. Parallèlement, la surveillance de l'environnement dans le laboratoire a révélé la présence d'un échantillon positif en Salmonella au niveau du thermocouple d'une étuve.

Cette contamination croisée dans le laboratoire a entraîné de graves conséquences économiques pour le fabricant de barres de chocolat, car le conteneur contenant le lot de barres de chocolat présumées contaminées par Salmonella a été détruit.

Une étude parue dans International Journal of Food Microbiology revient sur cette événement.

Si vous souhaitez obtenir l'étude merci de nous contacter (cela est réservé aux industriels).

Drew hays 206414 unsplash

Photo by Drew Hays on Unsplash

salmonella salmonelles