listeria sécurité des aliments

Listéria : alerte internationale en provenance d'Espagne

L'Espagne fait face à une épidémie de Listeria liée à la consommation de viande contaminée. Principalement concentrée dans le Sud du pays, l'épidémie se propage actuellement sur l'ensemble du territoire. Le journal EL PAIS fait état de 145 cas avérés de listériose sur le territoire espagnol. 523 personnes sont suspectées d'être contaminées. Elles attendent leurs résultats d'analyse pour confirmation.

Megaphone 2374502 1280

Pixabay (c)

Résistance des biofilms de Listeria aux désinfectants

Listeria monocytogenes est l'un des agents pathogènes d'origine alimentaire les plus importants. Sa capacité à former des biofilms contribue à une résistance accrue aux désinfectants et à une désinfection inefficace, ce qui constitue une menace sérieuse pour l'industrie alimentaire et, en fin de compte pour le consommateur. L'objectif de cette étude est la comparaison de la capacité de formation de biofilms des souches de L. monocytogenes sur l'acier inoxydable, dans différentes conditions environnementales (température, pH, concentration de NaCl, disponibilité des nutriments) et l'évaluation de la sensibilité de ces biofilms aux désinfectants.

Nous tenons à votre disposition gratuitement une copie de cet article scientifique, pour cela veuillez nous contacter.

4907199507 4d98732936 o

Notification aux autorités des résultats d'autocontrôles concernant les pathogènes environnementaux

L'instruction technique DGAL/SDSSA/2019-555 précise les modalités d'application de l'article 50 de la loi n°2018-938 du 30 octobre 2018 et notamment la nouvelle obligation de notification en cas d'autocontrôle défavorable montrant la présence de pathogènes dans l'environnement de production.

L'exigence de disposer d'un plan de contrôle de l'environnement est reprise dans l'ensemble des référentiels de certification IFS, BRC, FSSC 22000...

Nous organisons le 24 octobre 2019 une formation concernant le Zoning & le plan de contrôle de l'environnement.

Pour en savoir plus.

L'adaptation des clones hypervirulents de Listeria monocytogenes aux intestins des mammifères explique leur association avec les produits laitiers

Des chercheurs ont montré dans une récente étude qu’il existe une relation entre le niveau de virulence des clones de Listeria et les différents types de produits alimentaires. L'adaptation de clones à des niches écologiques distinctes et / ou à différentes voies de contamination des produits alimentaires peut expliquer cette distribution inégale. En effet, les clones hypervirulents colonisent mieux la lumière intestinale et envahissent plus de tissus intestinaux que les hypovirulents, reflétant ainsi leur adaptation à l'environnement de l'hôte. Inversement, les clones hypovirulents sont adaptés aux environnements de transformation des aliments, avec une prévalence plus élevée de gènes de résistance au stress et au chlorure de benzalkonium et une plus grande capacité de survie et de formation de biofilm en présence de concentrations sublétales de chlorure de benzalkonium. L' hétérogénéité de la virulence Lm reflète donc la diversité des niches écologiques dans lesquelles elle évolue.

Veuillez nous contacter pour obtenir gratuitement l'étude (offre réservée aux industriels).

15616963 sa

Listeria monocytogenes dans les ingrédients & les aliments à faible humidité

Les fabricants d'aliments et les distributeurs sont chargés d'appliquer des approches scientifiques et des contrôles préventifs pour réduire au minimum le risque de maladies d'origine alimentaire lié à Listeria monocytogenes. Les préoccupations relatives à « aucune croissance » dans les aliments à faible humidité, définis comme des ingrédients et des produits finis avec une activité de l' eau <0,85, ont augmenté parce que ces aliments peuvent héberger des agents pathogènes d'origine alimentaire, même en faible nombre.

Une étude publié en avril dans la revue Food Control rassemble et évalue les informations disponibles publiquement sur la prévalence, la survie et la résistance thermique de L. monocytogenes dans les aliments à faible humidité.

Photo 115559 20180624

Biofilms Listeria, staph et résistance aux biocides

Comportement des agents pathogènes d'origine alimentaire Listeria monocytogenes et Staphylococcus aureus dans des biofilms d'espèces mélangées exposées à des biocides

Dans les usines alimentaires, les micro-organismes résident dans des biofilms mixtes, dans lesquels la croissance et le métabolisme d'un organisme sont différents de ses comportements dans des biofilms monospécifiques. Les microorganismes pathogènes peuvent être protégés contre les traitements indésirables dans les biofilms mixtes, entraînant un risque pour la sécurité des aliments.

Une étude scientifique récente nous le rappele. Elle renforce le fait que la protection n'est pas due aux caractéristiques spécifiques de l'agent pathogène, ici, S. aureus et L. monocytogenes, mais probablement causée par des membres spécifiques ou des associations dans le biofilm mixte. Le traitement et la résistance aux biocides sont un défi pour de nombreuses industries et l’efficacité des biocides doit être testée sur des microorganismes poussant dans des biofilms, de préférence des systèmes mixtes, imitant l’environnement industriel.

4907199507 4d98732936 o