L'adaptation des clones hypervirulents de Listeria monocytogenes aux intestins des mammifères explique leur association avec les produits laitiers

Des chercheurs ont montré dans une récente étude qu’il existe une relation entre le niveau de virulence des clones de Listeria et les différents types de produits alimentaires. L'adaptation de clones à des niches écologiques distinctes et / ou à différentes voies de contamination des produits alimentaires peut expliquer cette distribution inégale. En effet, les clones hypervirulents colonisent mieux la lumière intestinale et envahissent plus de tissus intestinaux que les hypovirulents, reflétant ainsi leur adaptation à l'environnement de l'hôte. Inversement, les clones hypovirulents sont adaptés aux environnements de transformation des aliments, avec une prévalence plus élevée de gènes de résistance au stress et au chlorure de benzalkonium et une plus grande capacité de survie et de formation de biofilm en présence de concentrations sublétales de chlorure de benzalkonium. L' hétérogénéité de la virulence Lm reflète donc la diversité des niches écologiques dans lesquelles elle évolue.

Veuillez nous contacter pour obtenir gratuitement l'étude (offre réservée aux industriels).

15616963 sa

listeria sécurité des aliments