Rappel produit et amélioration de la traçabilité

La Commission de l'Assemblée nationale concernant les problèmes constatés lors du rappel de l'an dernier de laits infantiles indique dans son rapport que le code-barres EAN 13 ne permet pas de bloquer les lots en caisse. Elle estime donc que la mise en place d’un QR code ou l’allongement du code-barres au-delà de 13 chiffres serait plus efficace. Ces mesures pourraient stocker davantage d’informations laissant la possibilité de coupler le GTIN (l’identifiant produit) à un numéro de lot, prérequis indispensable au blocage en caisse. Une autre piste envisagée serait l’ajout d’étiquettes de radio-identification (RFID), mais la Commission émet des réserves sur sa viabilité économique au regard du coup d'une étiquette RFID qui est d'environ 5 centimes par rapport aux prix des aliments.

Il va sans dire que ces solutions technologiques ne sont rien si l'information en amont n'est pas maîtrisée.

Qr code 156717 640

×