Zoning : le guide de bonnes pratiques de l’EHEDG traduit en français - 25 Septembre 2017

" Étape clé pour assurer la sécurité sanitaire des aliments, le zoning joue un rôle clef pour éviter les contaminations, qu’elles soient chimique, biologique ou physique, comme dans le cas de corps étrangers par exemple. « Le zoning a deux objectifs. Il vise à protéger un produit vulnérable d’une contamination environnementale. Il sert également à séparer les activités de nature différente sur le plan hygiénique afin de limiter le risque de contaminations croisées » , explique Olivier Rondouin, dirigeant de Doceor et formateur de l’EHEDG France. L’association française a traduit en français le document 44 « Principes de conception hygiénique pour les usines agroalimentaires », initialement publié en anglais en 2014. Il est disponible sur le site Internet de l'association. « Il abroge le document 26 de 2013 qui introduisait le zoning appliqué au domaine des pulvérulents », précise-t-il. "

Article complet

EHEDG Working group Foreign Bodies

Annonce dans Process Alimentaire de novembre 2016 de la création du groupe de travail international EHEDG concernant les corps étrangers

Process nov16 ce

Formation EHEDG à la conception hygiénique des équipements

La presse se fait écho de la formation EHEDG à la conception hygiénique des équipements.

Les stagiaires témoignent de l'intérêt de cette formation.

Article formation ehedg process alimetaire

Risques de fraudes : neuf multinationales créent un standard

Article RLF - avril 2016

 

Sous le nom de SSAFE, une alliance de neuf multinationales - parmi lesquelles Danone, Fonterra et Nestlé - ouvre l’accès gratuit à un outil commun d’évaluation de la vulnérabilité au risque de fraudes. Les majores espèrent que cet outil deviendra un standard : le même pour toutes les entreprises du secteur, partout dans le monde. Elles estiment que les initiatives ont jusqu’à présent manqué de cohésion. L’outil auquel elles ouvrent l’accès est le résultat d’une collaboration avec l’université néerlandaise Wageningen Rikil. L’initiative vise à baliser la démarche des entreprises souhaitant établir une procédure d’évaluation de la vulnérabilité au risque de fraudes et adopter des mesures d’atténuation. « Pour un tiers du contenu, l’outil SSAFE décrit ce que doit faire une entreprise pour démontrer l’absence de fraudes internes. C’est un aspect auquel les entreprises n’avaient pas forcément pensé. Elles devront en tenir compte », réagit Olivier Rondouin, expert-conseil chez Doceor.

http://www.rlf.fr/actualites/risques-de-fraudes-neuf-multinationales-creent-un-standard:156R1WHM.html

Fraude les exigences se précisent - Process Alimentaire - Avril 2016

Dans ce nouvel article de Process Alimentaire, nous sommes à nouveau cité en ce qui concerne la maîtrise du risque de fraude interne.

P1 P2

 

Fraudes alimentaires : Fraude interne - Process Alimentaire Mars 2016

Le risque de fraude interne peut aller de la simple erreur cachée d’un opérateur par peur de la sanction, de résultats faussés par un manager stressé par ses supérieurs, jusqu’à des comportements déviants du top management. Les professionnels devraient donc mettre en place un système de management du risque de fraude interne leur permettant de donner confiance à leurs clients.

Process fraude

HACCP et R&D

Le guide du responsable R&D vient de paraître aux éditions Process Alimentaire - décembre 2015

Pour le commander : lien

 

Guide r d

Guide r d or

EHEDG - commentaires sur le nouveau guideline concernant le zoning

RLF Octobre 2015

2015 10 29 13 13 29 copier 1

 

 

 

BRC V.7 - Revue Laitière Française RLF - mars 2015

Interview rlf mars 20150002

Equipements : comment bien remplir sa déclaration de conformité

La réglementation française impose une déclaration de conformité quels que soient les matériaux constituant les équipements destinés au contact alimentaire. Le modèle de déclaration de l’Ania/ Fim/ EHEDG France permet de répondre à cette obligation.

Olivier Rondouin est représentant EHEDG (European Hygienic Engineering and Design Group) France au sein de la commission Ania-Fim-EHEDG France, qui a élaboré le nouveau formulaire de déclaration de conformité des matériaux au contact des produits alimentaires.

Lire la suite : Process alimentaire

Eau : une vraie réserve d’économies

D’où vient l’eau de process ? Comment est-elle produite ? Quels traitements a-t-elle subi et quels résidus sont présents ? Voilà les quelques questions à se poser sur l’eau. Eau de forage ou eau de ville ? Bien souvent les sites disposent de plusieurs sources avec des conséquences différentes sur les traitements et le coût. « Dans le passé, les analyses de risques (HACCP) concernant les utilités n’étaient pas prises en compte avec autant de profondeur dans le déploiement que maintenant », constate Olivier Rondouin, responsable de projet pour Exaris, cabinet d’experts spécialisé dans l’analyse des risques. L’association européenne d’ingénierie et de conception hygiénique (EHEDG) a consacré deux guides à ce sujet : le n° 27 « Stockage et distribution de l’eau dans l’industrie agroalimentaire » et le n° 28 « Traitement hygiénique de l’eau pour l’industrie agroalimentaire » (tous deux se réfèrent au document n° 24 sur la prévention et le contrôle des légionnelles).

Lire la suite : Process alimentaire

×